Shopping août 2017

Publié le par Lady Numiria

   Bonjour à tous ! Voici venir l'article shopping de ce dernier mois de vacances estivales. Ce mois-ci encore (beaucoup) de 40K, du Magic, un peu d'AoS, et du beau matos de modélisme ! C'est parti avec le plus gros morceau du mois : Warhammer 40.000 !

   Ca en fait des choses... Pêle-mêle, on a donc les deux derniers codex Space Marines et Grey Knights, une bonne moitié des sorties Primaris du mois, les dés Astartes collector (avec une scie de modélisme, que j'attendais depuis de nombreux mois), un Land Raider Crusader et enfin un Voldus troqué contre d'autres marines.

   Côté AoS (tiens, un Eversor en déploiement caché), rien de bien neuf à part le nouveau Manuel du Général et les cartes Open War.

   Pour Magic (tiens, encore une figurine 40K qui traîne), quelques récompenses de tournoi : un D4 Bolas, un booster, une carte FNM et ce gros stand en carton à l'effigie de Liliana.

   Enfin côté matos, pas mal de petites choses : du petit outillage, des aimants, une nouvelle boîte à rabiots, de quoi faire ma future table de jeu (un tuto à venir ?), et enfin tout le matos pour faire de l'aérographe ! Et oui, j'ai investi dedans, préparez-vous donc à voir bientôt le résultat... quand je trouverais le temps de peindre ! ^^'

   Bref, c'est tout pour ce mois-ci (et c'est déjà très bien). Le mois prochain, attendez-vous à de l'Infinity, du Magic, et d'autres choses encore ! A bientôt sur le blog.

   P.S : Petit bonus avec ce poster reçu il y a peu. L'inquisition veille toujours.

 

Voir les commentaires

Shopping juillet 2017

Publié le par Lady Numiria

   Bonjour à tous ! Aujourd'hui un mois chargé et riche en jeux (et achats). Sans plus tarder, commençons donc le tour de mes acquisitions pour ce mois de juillet :

   Démarrons avec un peu de Magic. Après un tournoi de Friday Night Magic en Draft, je repars avec pas mal de cartes, dont certaines de qualité (notamment le trésor, en bas au centre). Nouvelle extension oblige, j'en ai profité pour m'acheter également quelques boosters et les derniers decks de Planeswalkers parus (ci-dessous).

   Juillet était aussi le mois de sortie de "Human Sphere", l'extension d'Infinity, en français. J'ai donc précommandé mon exemplaire, ce qui m'a permise d'obtenir la sympathique figurine de Druze hacker exclusive qui vient avec le livre.

   Côté Infinity, j'en ai profité pour compléter également les indispensables pour mon armée, à savoir des TAG légers (avec leur pilote). J'ai également acheté le set de personnages d'Outrage, pour avoir l'agente PanOcéanienne et la hacker Nomade du lot principalement.

   Attaquons donc maintenant LA grosse partie de ce mois, à savoir Warhammer 40.000 et sa flopée de nouvelles sorties (et donc achats, car je suis une faible) :

   Tout d'abord le set de cartes Guerre Ouverte, que j'ai hâte de tester, tant les possibilités de jeu paraissent fun et inédites ; ainsi que des Reivers (en gamme easy-to-build), nouvelle unité Primaris spécialisée dans le contact et la guerre psychologique.

   Ensuite, encore des Reivers, le starter "Sans Peur" dont j'ai déjà fait l'unboxing sur ce blog et le tout nouveau Capitaine Primaris.

   Viennent ensuite le tout nouveau Archiviste Primaris et de quoi renforcer ma Deathwing : un Capitaine Terminator et des Terminators Deathwing pur jus (dont je voulais la boîte depuis des lustres).

   Place à un peu de soutien avec la grosse artillerie du mois : de quoi finir mes Devastators, le Pershing assemblé plus tôt sur ce blog (pour le jeu TANKS) et un Predator Space Marines.

   Mais ce soutien n'arrive pas seul, puisque voici le début d'un petit détachement Grey Knights que je compte me faire. J'ai également acheté un nouveau décor pour mes tables de jeux (et pas mal de pots de peinture comme vous le voyez depuis tout à l'heure).

   Enfin terminons avec des achats d'occasion, effectués en juin mais qui n'ont pas pu être inclus dans l'article du mois précédent : quelques chars de transports pour l'Imperium et mon futur Lord Commissaire Stukov que vous avez vus dans mon précédent "en direct de l'atelier".

   C'est tout donc pour ce mois-ci et je vous dit à bientôt pour encore plus de boîtes en carton qui s'empilent à la maison !

Voir les commentaires

AoS : Trois sites de pouvoir !

Publié le par Lady Numiria

    Bonjour à tous ! Aujourd'hui, récit d'une petite partie d'Age of Sigmar qui s'est déroulée la semaine dernière. Le format était de 1000 points, la mission (tirée aléatoirement) était "trois sites de pouvoir".

   Ma liste était mon habituelle liste Duardine (avec son renfort de Stormcast Liberators), face à du Nurgle Mortal (10 Blightkings, le Glotkin et Gutrot).

   Mon général était mon fier Warden King, tandis qu'en face le rôle était tenu par le Glotkin. La mission, consistant en la prise d'objectifs uniquement par des héros, me donnait un léger avantage même si la bataille s'annonçait rude.

   Pour faire simple : mon King est parti sur le flanc gauche pour capturer l'objectif laissé vacant, avec à sa suite une unité de Warriors et les Liberators, couverts par mon Organ Gun. En face les terribles Blightkings finiront par avoir raison de tout ce beau monde, mais en perdant tout de même la moitié de leurs troupes et en laissant scorer le Warden King un bon paquet de fois.

   Le Glotkin, la cible à abattre, finira par l'être (hourra !) après avoir tout de même marqué pas mal de points. Mais grâce à un missplay de mon adversaire, je finirais par l'empêcher de scorer et le tuer dans la foulée. Malgré tout, c'est lui qui aura rapporté tous ses points de victoire à mon adversaire.

   A noter d'ailleurs que mes soi-disantes unités d'élite (Liberators et Longbeards) ont encore bien raté leur coup... c'est vraiment parce que je ne veux plus acheter d'unités pour cette armée, sinon je m'en passerais bien vu leur coût en points.

   Enfin, sur le troisième objectif, la lutte fut acharné entre mon Runelord et Gutrot. Ce dernier aura eu une bonne résistance face au feu combiné des Thunderers et du Gyrobomber, de même que mon Runelord face aux attaques de Gutrot. Même si il finira par tomber, Gutrot aura à peine le temps de marquer 1 seul point, avant que la partie ne s'achève sur ma victoire au tour 4, par 19 à 16.

   L'unité du match fut clairement les Thunderers, même si l'Organ Gun est aussi à mentionner. Grâce aux bonus de commandement du Warden King et aux prières du Runelord, ces petits gars ont tout donner. Dommage que je ne compte pas poursuivre l'expansion de cette armée (du moins en l'état), car j'avoue qu'un peloton de tir complet, avec l'ajout d'un canon duardin et d'autres Thunderers pourraient être une riche idée.

   Cette partie m'a redonnée confiance en mes nains, auxquels j'ajouterais peut-être un petit détachement Fyreslayer, avant de me consacrer à la mise en marche de ma vraie armée à long terme pour AoS (laquelle est-ce ? mystère...).

   Bref, c'est tout pour aujourd'hui. Je vous dis à bientôt pour toujours plus d'affrontements dans les Royaumes Mortels !

   P.S : Vendredi soir fut l'occasion de tester également au combat les prouesses de la Kurokross Academy contre leurs rivales de la Patton Girl High School, selon les règles traditionnelles du Sensha-Do. Une partie fort amusante et pleine de rebondissements !

 

Voir les commentaires

Unboxing : Warhammer 40.000 - Sans Peur

Publié le par Lady Numiria

   Bonjour à tous et bienvenus dans ce nouvel unboxing sur le blog ! Au programme, l'un des 3 nouveaux starters pour Warhammer 40.000 : "Sans Peur", le starter medium size, pour les joueurs qui veulent commencer sérieusement mais sans se ruiner.

   Commençons donc comme à notre habitude avec le contenu de cette boîte :

   On a donc, pour 65€ (le prix d'une Start Collecting), des dés, une mini-réglette, un livret d'introduction à 40K de 100 pages et deux armées de 15 figurines chacune en moyenne, ainsi qu'un décor et même un tapis de jeu.

   Cela en fait donc des choses ; surtout que comme le montre la photo juste en dessous sur la boîte, on ne parle pas ici de "petites" figurines, il y a quand même pas mal de gros gabarits dans le lot.

   Et cela se voit : à la première ouverture, on voit tout de suite que la boîte est bien remplie. Pour l'occasion, les grappes des figurines sont mêmes colorées pour correspondre aux couleurs des armées : bleu pour les Space Marines et Vert pour la Death Guard.

   Pour ceux qui ont d'ailleurs eu Dark Imperium, le précédent starter, entre les mains, vous reconnaîtrez sans peine les grappes issues de cette boîte. Au niveau des armées la répartition est d'ailleurs plutôt sympathique : un gros héros, une grosse unité, un véhicule et une unité d'élite chez la Death Guard ; un héros, une petite unité volante et deux unités d'infanterie lourde chez les Space Marines. L'idéal pour commencer à jouer et se faire la main.

   En ce qui concerne le matériel de jeu, la réglette est la même que dans Dark Imperium, les dés sont par contre de simples dés blancs standards, on retrouve des décalcos (pour Ultramarines seulement), le livret de règles et celui d'assemblage... et le bac interne qui se transforme en décor une fois retourné ! Une idée toute simple mais qui s'avère bien pratique.

   En ce qui concerne le tapis, on appréciera la face "marquée", bien utile pour les tuto du livre. Le design est bon, même si le côté "normal" aurait pu être aussi varié que l'autre. Le seul défaut du tapis est son format, qui n'est pas du tout standard (quelque chose comme 20"x32"), le rendant inutilisable hors parties d'initiation. Mais pour le prix, ne nous plaignons pas trop.

   Du côté du livret, j'ai été étonnée de la quantité de choses (utiles) à l'intérieur : on y retrouve bien sûr les règles format "Baptème du feu", mais aussi toute une mini campagne d'initiation en 6 scénarios (qui m'a rappelée fortement les scénarios d'initiation de l'époque du jeu Seigneur des Anneaux par Games Workshop), un guide de peinture complet et de très bon niveau pour les figurines de la boîte, ainsi que de l'historique sur l'univers de 40K. Bref, un très bon livret qui accompagne parfaitement la boîte.

   Bref, pour conclure sur cette sortie, entre les figurines (certes réutilisées de Dark Imperium), le bouquin bien complet et la surface de jeu (avec décor), tout ça pour le prix d'une Start Collecting, je dois avouer qu'on a ici probablement le meilleur starter actuellement en ce qui concerne Warhammer 40.000 (même si l'inclusion du livre complet de règles dans Dark Imperium rend le choix difficile). Un produit complet, accessible et amusant, qui devrait intéresser tout nouveau joueur de 40K, et même les vétérans Space Marines ou chaotiques qui voudraient s'y remettre.

   Sur ce, je vous dis à bientôt sur le blog pour de nouveaux unboxings sans peur, mais aussi sans reproches !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>